Présidentielle américaine - Un ministre mexicain affirme que son pays "ne paiera pas" pour le mur de Trump

04/03/16 à 08:15 - Mise à jour à 08:15

Source: Belga

(Belga) Le ministre mexicain des Finances, Luis Videgaray, a vivement répliqué jeudi à la proposition portée par le républicain Donald Trump lors de sa campagne et qui consiste en la construction, aux frais du Mexique, d'un mur à la frontière mexico-américaine pour lutter contre l'immigration illégale.

Présidentielle américaine - Un ministre mexicain affirme que son pays "ne paiera pas" pour le mur de Trump

Présidentielle américaine - Un ministre mexicain affirme que son pays "ne paiera pas" pour le mur de Trump © BELGA

"Le Mexique ne paiera dans aucun cas pour le mur suggéré par M. Trump", a affirmé jeudi Luis Videgaray dans une interview télévisée. Donald Trump, en lice pour représenter les républicains dans la course à la Maison Blanche, a plusieurs fois promis lors des primaires qu'il ferait construire un gigantesque mur entre les Etats-Unis et le Mexique, et qu'il forcerait ce dernier à en porter les frais. Tout cela dans le but de freiner les passages clandestins de cette frontière vers les Etats-Unis, ainsi que l'entrée de narcotiques illicites sur le territoire américain. Luis Videgaray a, sans surprise, estimé qu'il s'agissait d'une "idée extrêmement mauvaise" basée sur "une ignorance qui n'a rien à voir avec la réalité de l'intégration nord-américaine". Selon le ministre des Finances, la balance de l'immigration mexicaine vers le pays de l'Oncle Sam est négative depuis plus de 5 ans. "Cela signifie que davantage de personnes entrent au Mexique depuis les Etats-Unis que le contraire". Le ministre précise toutefois que, même en cas de victoire finale de Donald Trump, son pays continuera a collaborer avec la Maison Blanche. "Peu importe le président, il verra que le gouvernement mexicain est toujours ouvert au dialogue constructif, tout en protégeant les intérêts des Mexicains". (Belga)

Nos partenaires