Présidentielle américaine - Trump se déplace en Louisiane, ravagée par des inondations

19/08/16 à 20:58 - Mise à jour à 20:58

Source: Belga

(Belga) Le candidat républicain à la présidentielle Donald Trump s'est rendu vendredi en Louisiane, Etat du sud des Etats-Unis ravagé par des inondations qui ont fait au moins 13 morts ces derniers jours.

Présidentielle américaine - Trump se déplace en Louisiane, ravagée par des inondations

Présidentielle américaine - Trump se déplace en Louisiane, ravagée par des inondations © BELGA

Durant la journée, M. Trump et son colistier Mike Pence doivent rendre visite aux secouristes et aux habitants de certaines zones sinistrées et ils doivent rencontrer des responsables républicains locaux, selon plusieurs médias. Ce déplacement intervient après plusieurs jours de critiques en Louisiane à l'encontre du président Barack Obama, qui ne s'est pas rendu au chevet des victimes de ces inondations dues à de fortes pluies. Celles-ci ont touché 40.000 maisons et pour l'heure 86.000 personnes ont demandé des aides fédérales, un chiffre qui devrait encore augmenter. A leur arrivée, les candidats républicains ont rencontré des bénévoles dans une église près de Baton Rouge, la capitale de l'Etat. Le bureau du gouverneur de Louisiane, le démocrate John Bel Edwards, a indiqué ne pas avoir été officiellement informé de cette visite, mais a fait savoir qu'il était le bienvenu "à condition que ce ne soit pas seulement pour poser pour les photos". "Au lieu de cela, nous espérons qu'il envisagera de rendre service en tant que bénévole ou de faire un don important au Fonds d'aide pour la Louisiane afin d'aider les victimes de cette tempête", a indiqué le bureau du gouverneur. Le président Obama est en vacances dans l'île huppée de Martha's Vineyard, près de Boston et il a joué au golf mercredi, mais il est mis au courant chaque jour de l'évolution de la situation en Louisiane. "Obama devrait reconnaître qu'être un leader implique du symbolisme autant que de la substance. En ces temps difficiles, les gens ont besoin de voir leur président de près", a estimé vendredi le journal de Baton Rouge "The Advocate" dans un éditorial. Le journal a noté la réponse rapide de M. Obama quand l'Etat a demandé de reconnaître l'état de catastrophe naturelle dans plusieurs zones au sud. Ainsi, 22 paroisses (l'équivalent en Louisiane des comtés) sur les 64 de l'Etat ont été déclarées sinistrées, ce qui permet aux autorités locales de faire appel à des fonds fédéraux. Et le président a aussi envoyé sur place son ministre de la Sécurité intérieure Jeh Johnson. En outre, le gouverneur Edwards a souligné qu'une visite du président Obama nécessiterait d'importants moyens de sécurité, et donc de réquisitionner de nombreux policiers qui sont actuellement en train d'aider les populations. "Franchement je n'ai pas très envie de gérer cela actuellement", a encore avoué M. Edwards. "Le président est le bienvenu s'il veut venir nous rendre visite, mais ce serait tout aussi bien s'il nous laissait une ou deux semaines supplémentaires". (Belga)

Nos partenaires