Présidentielle américaine - Springsteen presse les Américains de choisir le "bon côté de l'histoire", avec Clinton

08/11/16 à 05:43 - Mise à jour à 05:45

Source: Belga

(Belga) La légende du rock Bruce Springsteen a pressé les électeurs de voter mardi pour Hillary Clinton et sa vision unificatrice pour les Etats-Unis, chantant devant plus de 40.000 personnes venues assister à l'avant-dernier meeting de campagne de la démocrate dans sa course à la Maison Blanche.

Présidentielle américaine - Springsteen presse les Américains de choisir le "bon côté de l'histoire", avec Clinton

Présidentielle américaine - Springsteen presse les Américains de choisir le "bon côté de l'histoire", avec Clinton © BELGA

"Jouons tous notre rôle afin que nous puissions regarder en arrière sur 2016 et dire que nous étions aux côtés de Hillary Clinton du bon côté de l'histoire", a-t-il lancé sur la scène installée au coeur de Philadelphie (Pennsylvanie), berceau de la démocratie américaine. Le chanteur a qualifié le candidat républicain Donald Trump d'"homme qui a une vision peu éloignée de sa propre personne". Il a "un profond manque de décence qui fera qu'il agira en priorité pour ses propres intérêts et son ego avant la démocratie américaine elle-même", a poursuivi l'auteur et interprète de "Born in the USA". "Demain (mardi), ces idées et cette campagne vont perdre", a poursuivi Bruce Springsteen, sous les vivas de la plus importante foule jamais rassemblée pour un meeting de Mme Clinton. Après avoir évité de prendre parti dans les campagnes présidentielles, il a commencé en 2004 à faire ouvertement campagne pour les démocrates. S'exprimant entre ses chansons "Thunder Road" et "Dancing in the Dark" s'accompagnant à la guitare acoustique et à l'harmonica, il a salué les positions de l'ancienne Première dame sur l'immigration, le changement climatique ou encore l'inégalité salariale, soulignant qu'elle "a une vision réelle d'une Amérique où tout le monde compte" peu importe ses origines. Il était monté sur scène après la performance du rockeur Jon Bon Jovi, puis se sont succédé sur scène Chelsea et Bill Clinton, fille et mari de la candidate, puis Michelle et Barack Obama. Ce dernier a ensuite présenté celle qui souhaite devenir la première présidente des Etats-Unis. Une kyrielle de stars s'est mobilisée pour elle, notamment ces derniers jours: Beyoncé, Jay Z, Katy Perry, Lady Gaga, Madonna, Stevie Wonder ou encore Miley Cyrus, Pharrell Williams, Jennifer Lopez. Et Madonna a donné un bref concert surprise lundi soir au coeur de New York. (Belga)

Nos partenaires