Présidentielle américaine - Obama va participer pour la première fois à la campagne Clinton le 5 juillet

29/06/16 à 18:46 - Mise à jour à 18:46

Source: Belga

(Belga) Le président Barack Obama va participer pour la première fois à la campagne de la candidate démocrate à sa succession Hillary Clinton, en se rendant à ses côtés le 5 juillet en Caroline du Nord, a annoncé mercredi l'équipe de campagne de l'ex-secrétaire d'Etat.

Présidentielle américaine - Obama va participer pour la première fois à la campagne Clinton le 5 juillet

Présidentielle américaine - Obama va participer pour la première fois à la campagne Clinton le 5 juillet © BELGA

"A Charlotte, le président Obama et Hillary Clinton vont parler de la façon de s'appuyer sur les progrès que nous avons effectués et sur leur vision pour une Amérique qui est plus forte en étant unie", a expliqué l'équipe d'Hillary Clinton. Ce sera leur première apparition ensemble durant la campagne pour l'élection 2016, après l'annulation à la suite de la sanglante fusillade d'Orlando (Floride) d'un premier rendez-vous prévu le 15 juin dans le Wisconsin. M. Obama était sorti de sa réserve le 9 juin pour soutenir officiellement Hillary Clinton, après s'être employé pendant plusieurs mois à ne pas divulguer quel candidat des primaires avait sa préférence. "Je suis avec elle, je suis impatient de faire campagne avec Hillary", avait lancé M. Obama dans une vidéo diffusée par l'équipe de Mme Clinton qui venait juste de remporter les primaires dans le camp démocrate. "Je pense qu'il n'y a jamais eu de candidat aussi qualifié pour ce poste", avait poursuivi le 44e président des Etats-Unis, qui avait devancé Mme Clinton lors des primaires démocrates en 2008. "Des dizaines de millions d'Américains ont fait entendre leur voix. Aujourd'hui, je veux simplement ajouter la mienne". Cette apparition ensemble du président Obama et de l'ancienne "First Lady" va intervenir alors que le sénateur du Vermont Bernie Sanders refuse de jeter l'éponge malgré l'obtention par Mme Clinton de la majorité des délégués nécessaire pour emporter l'investiture du parti. Elle va affronter pour l'élection du 8 novembre l'homme d'affaires Donald Trump, qui dispose également du nombre de délégués nécessaire pour représenter le parti républicain et est désormais seul en lice. (Belga)

Nos partenaires