Présidentielle américaine - Donald Trump refuse de soutenir Ryan et McCain au Congrès

03/08/16 à 02:38 - Mise à jour à 02:38

Source: Belga

(Belga) Le candidat républicain à la Maison blanche Donald Trump a déclaré au Washington Post mardi qu'il ne soutient pas encore les candidatures de deux des plus éminentes personnalités républicaines du Congrès, le speaker de la Chambre Paul Ryan et le sénateur John McCain lors des primaires organisées pour leurs sièges. Les deux caciques du Grand Old Party ont eu régulièrement maille à partir avec le milliardaire new-yorkais, avant de prendre officiellement position en sa faveur pour l'élection présidentielle lors de la convention républicaine.

Présidentielle américaine - Donald Trump refuse de soutenir Ryan et McCain au Congrès

Présidentielle américaine - Donald Trump refuse de soutenir Ryan et McCain au Congrès © BELGA

Donald Trump a indiqué que son soutien n'était "pas encore" à l'ordre du jour, alors que Paul Ryan doit faire face à une primaire pour pouvoir se représenter en novembre, lors d'un scrutin tenu simultanément avec celui pour le poste de président et via lequel les 435 sièges de la Chambre des représentants seront mis en jeu. L'adversaire de M. Ryan pour le poste de député du Wisconsin, Paul Nehlen, est un partisan de M. Trump. "J'aime bien Paul, mais c'est une période atroce pour le pays", a déclaré Donald Trump au Post. "Nous avons besoin d'un leadership fort. Nous avons besoin d'un leadership très, très fort. Et je n'en suis pas encore là. Je n'en suis pas encore là." Le magnat de l'immobilier a également refusé d'exprimer son soutien à la candidature de John McCain. Le sénateur, qui fut nominé républicain à l'élection présidentielle en 2008, n'avait pas participé à la convention du parti le mois passé qui avait vu M. Trump officiellement investi au nom du parti de Abraham Lincoln. Donald Trump avait estimé pendant la campagne pour les primaires que M. McCain, vétéran de la guerre du Vietnam qui a été emprisonné par les forces ennemies pendant plus de cinq ans, n'était pas un héros de guerre. "Je préfère les gens qui ne se font pas capturer", avait-il déclaré, suscitant l'indignation jusque dans son propre camp. John McCain a récemment fustigé les propos de Donald Trump contre les parents de Humayun Khan, un officier américain musulman mort en Irak en 2004. Dans l'entretien, le milliardaire estime que M. McCain n'en a pas fait assez pour soutenir les anciens combattants. Sénateur de l'Arizona depuis 1987, son siège sera remis en jeu lors des élections du 8 novembre. (Belga)

Nos partenaires