Près de deux tiers des Belges francophones se disent catholiques, selon un sondage

28/01/16 à 18:49 - Mise à jour à 18:49

Source: Belga

(Belga) Septante-quatre pour cent des Belges francophones revendiquent une identité religieuse, ressort-il jeudi d'un sondage Ipsos-ORELA-RTBF-Le Soir. La plupart se disent catholiques, pratiquants (20%) ou non pratiquants (43%).

Au total, 26% des Belges francophones sont "incroyants, indifférents, athées ou agnostiques". Ils sont plus nombreux à Bruxelles (30%) qu'en Wallonie (25%), et parmi les hommes (38%) que les femmes (14%). Le catholicisme est nettement plus présent en Wallonie (68% dont 47% de non pratiquants) qu'à Bruxelles (40% dont 28% de non pratiquants). L'islam, qui concerne 7% des francophones (dont 1% de non pratiquants), est la religion la plus pratiquée à Bruxelles (19%, plus 4% de non pratiquants). Seuls 3% des Wallons francophones se disent musulmans. Par ailleurs, 35% des sondés considèrent la religion comme un facteur de repli. Les musulmans sont à 94% opposés à l'idée que la religion puisse constituer un facteur de violence. Les catholiques sont partagés, 45% d'entre eux ayant répondu par l'affirmative à cette proposition. Le sondage a été effectué par téléphone auprès de 600 Belges francophones de 18 ans et plus (300 en Wallonie, 300 à Bruxelles), entre le 12 et le 20 janvier. (Belga)

Nos partenaires