Près de 4.000 emplois perdus chez Infrabel d'ici 2020

10/01/17 à 06:26 - Mise à jour à 06:34

Source: Belga

La fusion des filiales chez Infrabel, le groupe gestionnaire de l'infrastructure ferroviaire, devrait engendrer une baisse de 27% de l'emploi, selon des documents du plan d'entreprise 2016-2020, cités par L'Echo mardi.

Près de 4.000 emplois perdus chez Infrabel d'ici 2020

© Belga

La fusion de Tuc Rail, bureau d'étude spécialisé en génie civil, et d'Ixilio, filiale spécialisée dans les infrastructures informatiques, s'accompagnera d'une réduction de personnel.

Au total, le groupe Infrabel (la maison mère plus les deux filiales) qui comptait 14.073 ETP fin 2014 se retrouvera avec 10.299 agents fin 2020, soit une baisse de 3.774 personnes. "Il n'y aura pas de licenciement, seulement des départs volontaires et des non-remplacements des départs à la pension", précise-t-on chez Infrabel.

En savoir plus sur:

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos