Près de 30% des exclus des allocations d'insertion ont abouti aux CPAS

21/05/15 à 17:31 - Mise à jour à 17:31

Source: Belga

Les 19 CPAS de Bruxelles ont reçu au premier trimestre 977 demandes d'aide provenant de personnes ayant perdu leur allocation d'insertion. Cela représente 29% des 3.365 personnes concernées par la mesure durant cette période, selon les chiffres de l'Onem.

Près de 30% des exclus des allocations d'insertion ont abouti aux CPAS

© BELGA

A la suite de la décision du précédent gouvernement de désormais limiter à trois ans les allocations d'insertion, 18.423 chômeurs ont perdu cette allocation en janvier, dont 3.300, soit 18%, en Région bruxelloise. En février et mars, 28 puis 37 personnes se sont encore ajoutées à ce total.

Sur les 977 chômeurs bruxellois privés d'indemnité ayant abouti aux CPAS, 910 ont vu leur dossier traité et 736 ont obtenu une réponse positive. La plupart d'entre eux sont des femmes (58,8%). Une sur deux est âgée de 35 à 44 ans.

La conférence des 19 CPAS et l'Association des villes et communes de la Région bruxelloise demandent au ministre de l'Intégration sociale Willy Borsus de "tenir ses engagements" et d'apporter une compensation pour les charges qui découlent de ce transfert. Outre une hausse du revenu d'intégration, elles réclament des subsides pour le coût de traitement des dossiers. Les deux organisations n'ont pas encore pu établir un chiffre précis car elles "ne disposent pas encore de l'ensemble des données".

Les CPAS et l'Association exigent en outre des moyens supplémentaires de la Région pour l'accompagnement socio-professionnel des nouveaux arrivants. "Ce n'est plus Actiris qui s'occupe de ces personnes, mais les CPAS."

En savoir plus sur:

Nos partenaires