Près de 200 taxis toujours rassemblés à Bruxelles pour protester contre Uber

12/12/17 à 11:00 - Mise à jour à 11:01

Source: Belga

(Belga) Entre 150 et 200 taxis, selon la dernière estimation de la police de Bruxelles-Ixelles, sont rassemblés depuis 07H00 mardi sur la place Rogier pour demander des mesures contre les chauffeurs de la société Uber qui travaillent sous couvert d'un statut limousine.

Leur nombre a augmenté dans le courant de la matinée. Ils attendent le retour de la délégation reçue au cabinet du ministre-président du gouvernement bruxellois Rudi Vervoort. La réunion était toujours en cours à 10H30. La circulation n'a été que peu perturbée, selon la police de Bruxelles-Ixelles. Seule une déviation des bus De Lijn a été signalée à proximité de la place Rogier. Le rassemblement se passe dans le calme. Une grande banderole portant l'inscription "Interprétation créative de la loi" a notamment été déployée, en référence à une déclaration publique du ministre bruxellois de la Mobilité Pascal Smet qui a heurté le secteur. De très nombreux chauffeurs Uber de Flandre et de Wallonie ont pris des licences limousine et viennent travailler à Bruxelles. Il s'agit d'une première action, qui n'a pas vocation à bloquer la circulation mais à rester statique. "C'est le premier coup d'une longue série d'actions ces prochains mois si des mesures ne sont pas prises", explique Philippe Lescot, représentant de la CSC-TRANSCOM. "Les chauffeurs de taxi essaient de ne pas prendre la population en otage et de ne déranger personne. J'espère qu'on ne va nous obliger à faire des actions qui vont nous rappeler comment on mène des combats." Cela fait maintenant plus de 1.000 jours que le gouvernement bruxellois promet un Plan taxi. (Belga)

Nos partenaires