Près de 1.600 criminels étrangers en séjour illégal renvoyés en 2016

18/07/17 à 18:31 - Mise à jour à 18:33

Source: Belga

(Belga) Près de 1.600 criminels de nationalité étrangère en séjour illégal ont été, après leur condamnation, rapatriés l'an dernier vers leur pays d'origine, a indiqué mardi le ministre de la Justice, Koen Geens (CD&V).

Il a fait cette mise au point à la suite de critiques exprimées par le député Filip Dewinter (Vlaams Belang), qui avait chiffré ce nombre à 47. Selon l'élu d'extrême droite, ce petit nombre témoigne de l'inaction du gouvernement fédéral envers "les criminels étrangers". M. Geens (CD&V) a, dans une déclaration à l'agence Belga, évoqué le chiffre de 1.595 criminels étrangers condamnés et dépourvus de titre de séjour rapatriés l'an dernier. Le ministre a souligné que de nombreux détenus étrangers ne pouvaient être renvoyés dans leurs pays d'origine. Il s'agit des personnes en détention préventive - et qui n'ont donc pas encore été condamnés ou qui disposent encore d'une possibilité d'appel. Selon M. Geens, la Belgique doit aussi conclure avec chaque pays un accord séparé sur le transfert des détenus et la peine qu'ils doivent purger. Dans les (nombreux) cas de courtes peines, la période de détention a souvent pris fin avant que la procédure de transfert de la peine ne soit conclue. (Belga)

Nos partenaires