Près d'un Belge sur deux trouve que le nazisme comportait des idées intéressantes

13/10/11 à 10:52 - Mise à jour à 10:52

Source: Le Vif

Selon un sondage effectué par Dedicated Research sur Internet, quarante-trois pour cent des Belges, en proportion comparable de francophones et de Flamands, estiment que le nazisme "comportait des idées intéressantes", même s'il est de leur point de vue "essentiellement critiquable" ou "en partie critiquable". A contrario, 44% estiment "qu'il faut rejeter en bloc le nazisme".

Près d'un Belge sur deux trouve que le nazisme comportait des idées intéressantes

© Image Globe

Les répondants qui trouvent une certaine légitimité aux thèses nazies pensent essentiellement aux principes nationalistes et aux principes destinés à redynamiser l'économie nationale, et plus rarement à la priorité qui doit être accordée à la population nationale, indique dans un communiqué le commanditaire du sondage, Paris Match.

Au total, le nazisme est assimilé à l'extrême-droite par 80% des répondants et au nationalisme par 58%.

Les Belges s'estiment en grande majorité plutôt bien informés sur le nazisme: 13% se disent "tout à fait bien informés" et 56% "plutôt bien informés". En revanche, l'information des plus jeunes sur le nazisme est réellement déficitaire: plus de 50% des moins de 25 ans ignorent que l'antisémitisme fondait l'idéologie nazie et seuls 26% savent que le principe d'une race aryenne supérieure la constituait.

La plupart des Belges (86%) considèrent que l'idéologie nazie existe encore de nos jours sous d'autres formes. Une majorité de francophones (66%) et 32% des Flamands pensent que le contexte politique en Belgique est propice à la recrudescence d'idéologies d'inspiration nazie.

Le sondage a été réalisé par internet les 7, 8 et 9 octobre sur un échantillon représentatif de 1.000 Belges âgés de 16 ans et plus.

Levif.be avec Belga

Nos partenaires