Premiers soucis avec les nouvelles plaques d'immatriculation

12/11/10 à 09:24 - Mise à jour à 09:24

Source: Le Vif

Les nouvelles plaques d'immatriculation entrent en vigueur mardi prochain, mais la majorité des garagistes sera incapable de fournir une plaque avant parfaitement conforme. Par ailleurs, les fonctionnaires internationaux n'accepteraient pas le principe d'une plaque qui permet de les identifier.

Premiers soucis avec les nouvelles plaques d'immatriculation

© Belga

"Cela a pris du temps au cabinet Schouppe pour fixer les normes et nous n'avons donc été avertis que tardivement, ce qui pose des problèmes d'adaptation du matériel indispensable pour les confectionner. La semaine prochaine, la majorité des garagistes ne sera pas en mesure de fournir des plaques avant réglementaires. Mais, d'après ce que l'on a compris, il ne devrait pas y avoir, au début, trop de soucis avec les contrôles", indique Philippe Pirson, le directeur général de Federauto, dans les quotidiens du groupe Sud Presse.

Une déclaration qui laisse perplexe le cabinet du secrétaire d'Etat, qui indique n'avoir jamais entendu cette critique et ajoute qu'il est toujours interdit de rouler sans plaque.

Par ailleurs, les fonctionnaires internationaux (OTAN, fonctionnaires européens, etc.) n'accepteraient pas le principe d'une plaque qui pour eux commencerait par un numéro spécifique (8) car cela permettrait une rapide identification de leur statut.

Une critique que le cabinet d'Etienne Schouppe dit n'avoir également jamais entendue.

LeVif.be avec Belga

Nos partenaires