Premier ministre: De Wever n'exclut pas un francophone

08/09/14 à 21:35 - Mise à jour à 21:36

Le président de la N-VA Bart De Wever a indiqué lundi soir préférer la désignation d'un Premier ministre flamand à la tête de la future coalition MR-Open VLD-N-VA-CD&V, mais sans exclure que celui-ci puisse être francophone en fin de compte

Premier ministre: De Wever n'exclut pas un francophone

/ © Belga

"Si le contenu (de l'accord de majorité, ndlr) est bon, il faut être ouvert à tout. Je n'exclus rien", a-t-il indiqué sur la chaîne privée flamande VTM. Interrogé sur les menaces de grève lancées par le syndicat chrétien contre la future coalition, le leader indépendantiste flamand a estimé qu'elles n'avaient "aucun sens". "S'il faut faire ce qu'il faut faire, il n'y a aucun sens à faire grève car les efforts devront être réalisés". Selon lui, les décideurs politiques devront prendre des mesures "pour en sortir". "Tout le monde aura le droit de donner son avis: les employeurs, les syndicats, et tous les autres. Le moment est peut-être venu de faire ce qu'il y a à faire et de ne pas écouter tous ceux qui disent non, car alors on ne fait rien. Et c'est ce qui est arrivé depuis trop longtemps dans ce pays", a commenté M. De Wever.

Nos partenaires