Premier exercice de l'Otan dans une zone critique de la région balte

19/06/17 à 21:37 - Mise à jour à 21:39

Source: Belga

(Belga) Des membres de l'Otan ont organisé leur premier exercice militaire centré sur la défense du passage dit de Suwalki (nord-est de la Pologne), considéré comme un point critique pour la sécurité des alliés baltes, dans le contexte des tensions avec Moscou, ont indiqué lundi des responsables de ces manoeuvres.

Cet étroit bout de terrain à la frontière polono-lituanienne s'étend sur 60 à 100 km, entre l'enclave russe fortement militarisée de Kaliningrad et le Bélarus, un proche allié du Kremlin. Selon des spécialistes, il pourrait s'agir du talon d'Achille sur le flanc oriental de l'Otan, son occupation éventuelle pouvant isoler les trois membres baltes de l'Alliance atlantique (Estonie, Lettonie et Lituanie). Moscou a, à plusieurs reprises, estimé qu'une accumulation des forces de l'Otan dans la région, à la frontière russe, enfreignait l'équilibre des forces. La présidente lituanienne Dalia Grybauskaite a souligné que l'exercice, qui consiste dans un transfert des forces alliées depuis la Pologne - via le passage de Suwalki - vers son pays, représentait "un message fort de capacité et de l'engagement de l'Otan à assurer la sécurité de la région". Les manoeuvres de Suwalki ont fait partie des exercices annuels "Saber Strike" menés par les États-Unis en Pologne et dans les pays baltes. Cette année, 11.300 soldats de 20 pays de l'Otan participent à ces exercices, du 28 mai au 24 juin. (Belga)

Nos partenaires