Premier conseil des ministres de l'équipe Tshibala, chargée d'organiser les élections

20/05/17 à 18:53 - Mise à jour à 18:54

Source: Belga

(Belga) Le premier conseil des ministres du gouvernement congolais dirigé par le Premier ministre Bruno Tshibala, un transfuge de l'opposition, s'est tenu samedi à l'hôtel du gouvernement à Kinshasa sous la direction du président Joseph Kabila, qui a fixé comme priorités à cette équipe l'organisation des élections, la sécurité et le redressement de la situation économique, rapportent les médias en ligne locaux.

"C'était juste une prise de contact. Le chef a rappelé les priorités du gouvernement qui sont déjà connues: les élections, la sécurité, et le redressement de la situation économique", a affirmé le ministre de l'enseignement supérieur et universitaire, Steve Mbikayi, au site d'informations actualité.cd. Le président Kabila a suggéré que la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) soit invitée au prochain conseil des ministres "à venir faire le point sur l'état des préparatifs de ces élections qu'elle est appelée à organiser", indique le compte-rendu de ce conseil signé par le porte-parole du gouvernement, Lambert Mende Omalanga. "Le président de la République a insisté sur la mission première du gouvernement d'appuyer la Ceni dans sa charge d'organiser des élections démocratiques, transparentes et non chaotiques le plus tôt possible", ajoute le communiqué. Selon d'autres membres du gouvernement contactés par Actualité.cd, M. Kabila a également insisté sur la responsabilité du gouvernement dans l'application des dispositions et les recommandations de l'accord politique du 31 décembre - qui prévoit un partage du pouvoir jusqu'aux prochains scrutins présidentiel et législatif à tenir en principe d'ici la fin de l'année, mais dont certaines dispositions ont été violées par la nomination de M. Tshibala, issu d'une branche de l'opposition. Le gouvernement de M. Tshibala a été investi le 16 mai et s'est donné pour objectifs l'organisation des élections, la stabilisation de la crise économique, l'amélioration des conditions de vie des Congolais et le rétablissement de la paix dans la partie est et centrale de la République démocratique du Congo (RDC) en proie à des violences. (Belga)

Nos partenaires