Premier bilan touristique satisfaisant en Wallonie et à Bruxelles

25/08/10 à 19:35 - Mise à jour à 19:35

Source: Le Vif

Pour la première fois, Bruxelles et la Wallonie ont présenté ensemble leur bilan touristique des deux mois de vacances. Et ce bilan est plutôt satisfaisant, offrant même de bonnes perspectives pour la fin de l'année.

Premier bilan touristique satisfaisant en Wallonie et à Bruxelles

© Belga

Le premier bilan touristique de l'été en Wallonie et à Bruxelles tiré par l'Office de Promotion du tourisme est satisfaisant. Les perspectives de la fin de l'année sont bonnes, a commenté le ministre wallon en charge du Tourisme, Paul Furlan, mercredi lors d'une conférence de presse.

Pour la première fois depuis 10 ans, le bilan était présenté conjointement par les ministres de tutelle wallon et bruxellois. Retenu par les négociations gouvernementales, le ministre-président de la Cocof, Christos Doulkeridis, était cependant absent à la conférence de presse. "Nous souhaitons vraiment travailler ensemble pour donner le plus de force possible à nos actions de promotion sur le marché étranger", a remarqué Paul Furlan.

La météo a influencé la fréquentation touristique. Ainsi, la chaleur de juillet n'a guère encouragé la visite des attractions. Les campings, qui ont connu du succès en juillet, ont enregistré une baisse en août. Les Belges, principalement les Flamands, restent les premiers touristes de la partie Sud du pays, suivis par les Néerlandais. Mais les Espagnols sont de plus en plus présents.

A Bruxelles, les mois de juillet et août, traditionnellement plus calmes, ont enregistré une hausse du nombre de touristes. Un million de nuitées ont été comptabilisées en juillet et août. Les perspectives pour les années à venir sont très bonnes, notamment en raison de l'organisation de Congrès et de salons, mais aussi de l'année de la gastronomie qui aura lieu, en Wallonie et à Bruxelles, en 2012.

Selon Olivier Arendt, conseiller au Tourisme de Christos Doulkeridis, les grands événements jouent un rôle important sur la fréquentation touristique. Il note ainsi le passage du Tour de France, la présidence belge de l'Union européenne, ou le tapis de fleurs. En Wallonie également, des événements comme la reconstitution de la bataille de Waterloo et les Francofolies de Spa ont attiré la foule. Mais les touristes visitent le Sud du pays toute l'année, et non pas seulement durant les mois de vacances, a conclu Paul Furlan, soulignant que le secteur touristique est un véritable vecteur de développement économique.

LeVif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires