Préformation : clash entre Bart De Wever et Laurette Onkelinx

23/08/10 à 10:19 - Mise à jour à 10:19

Source: Le Vif

Un clash a opposé samedi la représentante du Parti socialiste à la table des négociations sur la réforme de l'Etat, Laurette Onkelinx, et le président de la N-VA, Bart De Wever, rapporte lundi La Libre Belgique.

Préformation : clash entre Bart De Wever et Laurette Onkelinx

© Belga

Sous les yeux écarquillés des autres présidents de parti, tous réunis pour faire le point après les consultations royales, Mme Onkelinx et M. De Wever se sont violemment opposés - notamment au sujet du sort de la Région bruxelloise.

Excédée par la vision de la N-VA pour Bruxelles, la vice-Première ministre a fini par lâcher qu'elle ne croyait plus guère à une issue positive pour les négociations en cours et pour le pays:
- "Mais là, je parle pour Laurette! ", a-t-elle fulminé....
- "Alors, il faut vous préparer rapidement à la fin du pays! ", a répondu Bart De Wever.
- "Ne vous inquiétez pas, nous nous y préparons déjà. Et Bruxelles n'est pas à vendre", a rétorqué Mme Onkelinx.

Par ailleurs, dimanche, alors que la N-VA s'était engagée auprès du préformateur Elio Di Rupo à ne pas réclamer de régionalisation de l'IPP, les nationalistes flamands semblaient revenir sur cet engagement car ils estiment que les transferts de compétences négociés jusqu'ici sont largement insuffisants, commente La Libre.
Lors d'un tour de table consacré à la révision de la loi de financement, Philippe Muyters (N-VA) a relancé l'idée d'une régionalisation de l'impôt des personnes physiques. "Pour nous, a-t-il dit, il serait bon de passer d'un système de subvention à un système clair et transparent permettant aux entités fédérées de percevoir les impôts. Ce qui, a-t-il complété, n'exclut pas qu'une certaine forme de solidarité continue entre les entités fédérées."
Le Vif.be, avec Belga

Nos partenaires