Préformateur : Eyskens lance une "proposition originale" de réforme de l'Etat

11/08/10 à 12:27 - Mise à jour à 12:27

Source: Le Vif

L'ancien Premier ministre et ministre d'Etat Marc Eyskens (CD&V) lance, dans une carte blanche publiée par 'Le Soir', une idée pour une réforme fondamentale de l'Etat.

Préformateur : Eyskens lance une "proposition originale" de réforme de l'Etat

© Belga

Il propose de fusionner la Chambre et le Sénat et d'en faire un Congrès confédéral composé pour 2/3 de représentants issus des parlements régionaux et communautaires et pour 1/3 de représentants fédéraux élus dans une circonscription fédérale unique correspondant à l'ensemble du territoire.

Selon cette formule, il n'y aurait donc plus d'élection fédérale, ce qui résoudrait le problème de la scission de Bruxelles-Hal-Vilvorde. Dans sa proposition, M. Eyskens ne prévoit pas de répartition communautaire préalable pour les élus fédéraux.

Il suggère aussi que le Congrès confédéral soit un parlement de législature mis en place pour cinq ans, c'est-à-dire la même durée que les parlements régionaux. Ce Congrès confédéral élirait en son sein un premier ministre et cela pour une période de deux ans et demi, éventuellement renouvelable. Cette modalité ouvre la porte à une alternance de l'appartenance linguistique du chef du gouvernement confédéral, dit l'auteur de la proposition. M. Eyskens qualifie lui-même son idée de "proposition originale".

Le Vif.be, avec Belga

Nos partenaires