Précipitations : la pluie devrait faiblir sur certaines zones, mais des risques d'inondation sont à prévoir

16/12/11 à 17:30 - Mise à jour à 17:30

Source: Le Vif

Ce matin, des mesures visant à limiter les conséquences des fortes pluies ont été prises par la Protection civile sur une partie du territoire. A certains endroits, les précipitations devraient commencer à faiblir, mais des risques d'inondation ne sont toutefois pas exclus.

Précipitations : la pluie devrait faiblir sur certaines zones, mais des risques d'inondation sont à prévoir

© Thinkstock

La Protection civile dispose des sacs de sable à plusieurs endroits

Ce matin, les unités de la Protection civile ont distribué des sacs de sables à divers endroits du pays afin de limiter les conséquences des précipitations. De l'eau a également été pompée un peu partout notamment à Rouvroy et Herbeumont dans la province de Luxembourg ainsi qu'à Jabbeke et Gistel dans la province de Flandre occidentale. L'unité de Brasschaat, dans la province d'Anvers, s'est également rendue à Malines pour pomper l'eau alors que s'est produit un effondrement de terrain en raison d'égouts endommagés. Hier déjà, L'IRM nous annonçait que dans la nuit de mercredi à jeudi, il était tombé 10 à 20 litres par m2 en l'espace de quelques heures alors que la normale est de 81 litres par m2 pour l'ensemble du mois de décembre.


Les rivières risquent de déborder

Selon les prévisions météorologiques, les précipitations devraient diminuer pour laisser place à de petites averses. Il en serait de même pour le weekend et la semaine prochaine. La Haute Meuse devrait néanmoins se retrouver en pré-alerte accrue ce soir ou demain matin. Quant à Couvin, dans la province de Namur, un centre de crise a été ouvert ce vendredi après-midi en raison des inondations prévues par les autorités de la ville. C'est l'internat du Belvédère qui a été réquisitionné pour loger les habitants des campings des Chenaux et du Caillou d'Eau, à Petigny, qui ont déjà été victimes de dégâts des eaux auparavant. Les pompiers de Couvin sont déjà intervenus ce matin pour des parties de route et quelques caves inondées.


Le niveau d'eau des rivières n'augmentant que bien après les dernières pluies, des risques de débordement et d'inondations sont envisagés jusqu'en fin de journée et peut être même jusqu'à demain midi. La partie supérieure de la Semois, rivière située près de Bouillon, devrait atteindre son pic d'alerte aux alentours de minuit et demain à partir de midi pour ce qui est de la partie inférieure.

Le Vif.be avec Belga


Nos partenaires