Préavis de grève déposé par les pompiers de Bruxelles pour des actions dès le 3 janvier

27/12/16 à 13:28 - Mise à jour à 13:29

Source: Belga

(Belga) Les pompiers de Bruxelles ont déposé en front commun syndical un préavis de grève pour couvrir des actions à partir du 3 janvier contre l'entrée en vigueur au 1er janvier de l'arrêté royal faisant passer le nombre d'hommes sur les autopompes de 5 à 6, selon une information publiée mardi par le quotidien La Capitale et confirmée par le permanent syndical SLFP Eric Labourdette.

Cet arrêté royal a été négocié à la demande des syndicats en 2012 pour une entrée en vigueur au 1er janvier 2018. Il permet de constituer 3 binômes sur une autopompe et d'augmenter en conséquence la sécurité des hommes. A l'issue d'une réunion de concertation le 22 décembre dernier et de la décision de la direction des pompiers de Bruxelles communiquée le 23 au soir d'anticiper son entrée en vigueur au 1er janvier 2017, les syndicats ont déposé un préavis de grève au motif que les effectifs sont insuffisants pour augmenter le personnel de garde. "A la suite de l'inauguration du nouveau poste Cité cette année, la direction a sorti une note de service pour dire qu'elle supprimait un engin faute de personnel", relève Eric Labourdette. "Donc, elle reconnaît elle-même qu'on manque de personnel." Il estime que pour avoir les effectifs de garde nécessaires à l'application de l'arrêté royal, il faudrait supprimer des véhicules d'intervention ou fermer un poste de secours dans la région de Bruxelles-Capitale. "On a déjà trop peu d'hommes de garde pour le 31 décembre. Depuis les attentats de Paris, le reliquat de congés est très important. Sans recrutement, ce n'est plus tenable. On a 1.000 pompiers à Bruxelles et le gouvernement a lui-même décidé il y a quelques années qu'on devait monter à 1.070. En 2017, on va encore creuser le fossé: 30 départs en pension sont programmés et aucune recrue n'entrera en service opérationnel. Avec l'entrée en vigueur de l'arrêté royal, un choix opérationnel va devoir être fait." (Belga)

Nos partenaires