Pré-formateur: les acteurs autour de la table de négociations

27/07/10 à 19:19 - Mise à jour à 19:19

Source: Le Vif

Il y a tellement peu d'informations qui filtrent des discussions en cours dans le cadre de la mission de préformation d'Elio Di Rupo que les observateurs en sont réduits à faire des considérations sur la composition des délégations et sur l'option prise par la présidente du cdH Joëlle Milquet pour des vacances en Turquie.

Pré-formateur: les acteurs autour de la table de négociations

© BELGA

La composition des délégations n'est pas aussi simple que ce qu'on croyait. Les délégations sont en fait à géométrie variable. Les présidents de parti sont accompagnés d'une personnalité différente en fonction des sujets abordés.

La négociation est conduite par le préformateur Elio Di Rupo par ailleurs président du PS. C'est dès lors la vice-première ministre Laurette Onkelinx qui est la négociatrice principale du PS. En fonction des sujets abordés elle est notamment assistée du ministre-président bruxellois Charles Picqué ou du ministre wallon de l'Economie

Jean-Claude Marcourt. Pour le cdH, la présidente Joëlle Milquet était accompagnée mardi de Melchior Wathelet mais les jours précédents on a aussi déjà vu le ministre bruxellois Benoît Cerexhe.

Le ministre-président flamand Kris Peeters accompagne le président du CD&V Wouter Beke. Dans la délégation du CD&V, on compte également un collaborateur du ministre-président. Le président de Groen!

Wouter Van Besien est accompagné du député fédéral Stefaan Van Hecke. Pour le sp.a, deux noms circulent pour assister la présidente Caroline Gennez, celui de Frank Vandenbroucke et celui de Johan Vande Lanotte. Pour Ecolo, le co-président Jean-Michel Javaux est secondé par Marcel Cheron. Enfin, le député Jan Jambon accompagne le président de la N-VA mais d'autres parlementaires peuvent être appelé à la rescousse dont le député Ben Weyts, les sénateurs Louis Ide, Karl Vanlouwe, le président du Sénat Danny Pieters ou le ministre flamand Philippe Muyters .

Les vacances de Joëlle Milquet en Turquie à l'eau ?

Par ailleurs, les informations relatives aux possibles vacances de la président du cdH Joëlle Milquet agitent également le Landerneau. On insiste à ce propos chez les Humanistes sur le fait que Mme Milquet a seulement pris une option pour un séjour en Turquie. Elle a fait cela au moment où Elio Di Rupo lui-même croyait qu'il serait possible de s'accorder une semaine de repos entre deux phases de négociation. Le président de la N-VA Bart De Wever, lorsqu'il était informateur, avait également évoqué cette possibilité. Il va de soi que Mme Milquet ne partira que s'il y a effectivement une suspension des discussions, ajoutait-on au cdH.

LeVif.be, avec Belga

Nos partenaires