PP : la note est un bric-à-brac

06/01/11 à 15:48 - Mise à jour à 15:48

Source: Le Vif

La note du conciliateur royal Johan Vande Lanotte reste, malgré quelques pistes intéressantes, dans l'esprit "bric-à-brac" des montages institutionnels de ces dernières années, a estimé jeudi le Parti populaire, appelant à faire "table rase" pour construire un modèle confédéral.

PP : la note est un bric-à-brac

© Belga

"Déterminons ce qu'il nous reste en commun, comme les Affaires étrangères, la Défense, la Sécurité sociale, la sécurité, mais pour tout le reste, acceptons une régionalisation", a affirmé le président du PP, Mischaël Modrikamen, rappelant la ligne confédéraliste adoptée par son parti en novembre.

Pour davantage de clarté dans la vie publique belge, le PP appelle à la suppression de la Communauté française et des provinces, autant d'institutions devenues "inutiles" à ses yeux.

"Si les Flamands veulent le confédéralisme, nous aussi. Cela permettrait notamment que Bruxelles lève l'impôt comme elle l'entend, par exemple sur les navetteurs, et ne doive plus se présenter en mendiante", relève Mischaël Modrikamen. Un lien entre Bruxelles et la Wallonie pourrait être maintenu par des accords de coopération entre Régions, par exemple en matière de culture et d'enseignement, estime-t-il.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires