Poutine ordonne à l'armée russe de répondre à toute menace avec une "extrême fermeté"

11/12/15 à 13:04 - Mise à jour à 13:04

Source: Belga

(Belga) Le président Vladimir Poutine a ordonné vendredi à l'armée russe de répondre avec une "extrême fermeté" à toute force qui la menacerait en Syrie, près de trois semaines après la destruction par l'aviation turque d'un bombardier russe près de la frontière syrienne.

Poutine ordonne à l'armée russe de répondre à toute menace avec une "extrême fermeté"

Poutine ordonne à l'armée russe de répondre à toute menace avec une "extrême fermeté" © BELGA

"J'ordonne d'agir avec une extrême fermeté", a déclaré M. Poutine lors d'une réunion avec les responsables du ministère de la Défense. "Toute cible menaçant les unités russes ou nos infrastructures au sol sera détruite immédiatement". "Il est important de coopérer avec tout gouvernement qui est réellement intéressé par l'élimination des terroristes", a-t-il toutefois poursuivi, citant comme exemple l'accord pour éviter les incidents dans le ciel syrien conclu avec la coalition internationale menée par les États-Unis. La Russie avait déjà pris des mesures supplémentaires pour protéger ses avions en Syrie après le crash le 24 novembre d'un Su-24, abattu par l'aviation turque près de la frontière syrienne, une action qui a provoqué une grave crise dans les relations entre Moscou et Ankara. Les bombardiers russes effectuent ainsi désormais leurs missions en Syrie sous la protection de chasseurs. Des systèmes de DCA S-400 ont été déployés sur la base aérienne de Hmeimim, dans le nord-ouest de la Syrie. Le croiseur lance-missiles Moskva, navire-amiral de la flotte de la mer Noire, mouille également depuis l'incident au large de Lattaquié. (Belga)

Nos partenaires