Poutine affirme que des "ennemis étrangers" cherchent à saper les élections en Russie

26/02/16 à 22:50 - Mise à jour à 22:50

Source: Belga

(Belga) Le président russe Vladimir Poutine a affirmé vendredi que des "ennemis étrangers" cherchaient à saper les élections législatives prévues en Russie en septembre ordonnant au Service fédéral de sécurité (FSB) d'être vigilant.

"Les élections à la Douma d'Etat (chambre basse) sont prévues en automne (...). Mais malheureusement, nos ennemis étrangers se préparent aussi à ces élections", a déclaré M. Poutine, lors d'une réunion avec les responsables des services de renseignement russes. Selon lui, les services de renseignement étrangers sont devenus plus actifs l'année dernière, avec plus de 400 espions et agents étrangers détectés en Russie, dont 23 sont poursuivis en justice. Plus de 24 millions de cyberattaques contre les sites publics russes ont par ailleurs été enregistrées en 2015, a précisé M. Poutine. Il a appelé à "empêcher toute tentative d'ingérence extérieure dans le déroulement des élections et dans la vie politique" en Russie. "C'est la tâche du FSB et des autres services appropriés de faire tout leur possible pour mettre fin aux activités de ceux qui tentent ou pourraient tenter d'utiliser des slogans nationalistes, xénophobes ou radicaux visant à diviser notre société", a souligné le président russe. Les élections législatives sont prévues en Russie le 18 septembre 2016, et interviennent au moment où le pays est confronté à une grave crise économique provoquée par la chute des cours du pétrole et les sanctions occidentales liées au conflit ukrainien. Le parti au pouvoir Russie unie est toutefois quasi-assuré de remporter les élections comme lors du précédent scrutin en 2011, lorsque l'opposition avait dénoncé des fraudes massives. Ces élections avaient été suivies de manifestations massives à Moscou. Les autorités russes avaient affirmé que celles-ci avaient été instiguées par les Etats-Unis. (Belga)

Nos partenaires