Poursuivi pour faux témoignage, le copatron de Deutsche Bank relaxé

25/04/16 à 11:51 - Mise à jour à 11:51

Source: Belga

(Belga) Jürgen Fitschen, le copatron de Deutsche Bank sur le départ, ainsi que plusieurs anciens responsables de la banque ont été relaxés lundi par la justice allemande, devant laquelle ils comparaissaient pour faux témoignage.

Poursuivi pour faux témoignage, le copatron de Deutsche Bank relaxé

Poursuivi pour faux témoignage, le copatron de Deutsche Bank relaxé © BELGA

"Après un an de procès, on peut établir que les faits reprochés n'ont pas été confirmés", a déclaré Peter Noll, le président du tribunal de grande instance de Munich, presque un an jour pour jour après l'ouverture de ce procès retentissant en Allemagne. M. Fitschen, qui quittera ses fonctions de président-directeur général de Deutsche Bank à l'issue de la prochaine assemblée générale en mai, comparaissait aux côtés de deux anciens patrons de la banque -Rolf Breuer et Josef Ackermann-, de l'ancien chef du conseil de surveillance Clemens Börsig et d'un ex-membre du directoire, Tessen von Heydebreck. Ils étaient accusés par le parquet munichois d'avoir fait de fausses déclarations lors du procès Kirch, l'un des plus grands feuilletons judiciaires de l'économie allemande dont le point de départ fut la faillite du magnat des médias Leo Kirch. Ce dernier tenait Deutsche Bank pour responsable de l'effondrement de son empire. Le parquet reprochait aux cinq accusés d'avoir "agi en collusion" pour tromper la justice lors de ce marathon judiciaire qui a opposé entre 2002 et 2014 la banque à la famille Kirch afin d'éviter que celle-ci n'obtienne réparation. (Belga)

Nos partenaires