Pourquoi y a-t-il tant de duos au cirque ?

18/03/16 à 15:45 - Mise à jour à 16:19

Source: Le Vif/l'express

A l'occasion du festival Up!, une vague circassienne envahit Bruxelles. Un programme foisonnant où figurent de nombreux duos. Mais pourquoi ce format est-il si fréquent dans l'univers du cirque, que ce soit pour faire rire, frissonner ou ébahir ? Tentative de réponse.

Début février, un film de Roschdy Zem est venu tirer des oubliettes un duo d'artistes pourtant décisif dans l'histoire du cirque et de l'humour en général, Foottit et Chocolat. L'association de Rafael Padilla, fils d'esclaves né à Cuba, et du clown britannique George Foottit allait non seulement porter un tout premier artiste noir au statut de vedette dans le Paris de la Belle Epoque, mais aussi fixer un dispositif avec de longs et beaux jours devant lui : le clown blanc et l'auguste. Le premier, avec sa face lunaire héritée du Pierrot, se distingue par sa noble élégance. Le second, arborant un maquillage outrancier et une tenue aux couleurs criardes, est affublé de l'attribut ultime du clown, le nez rouge. Ensemble, ils incarnent l'opposition et la complémentarité entre le sérieux et le foutraque, l'ordre et le chaos, le dominant et le dominé.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires