"Pourquoi notre fils voudrait-il tuer des Belges innocents ? Notre famille doit tout à la Belgique"

20/01/15 à 11:23 - Mise à jour à 11:27

Source: Knack

Le père de Abdelhamid A., le cerveau qui se trouverait derrière les attaques planifiées en Belgique, mais déjouées depuis, ne comprend pas quelle mouche a piqué son fils.

"Pourquoi notre fils voudrait-il tuer des Belges innocents ? Notre famille doit tout à la Belgique"

Abdelhamid A. © Knack

"Pourquoi notre fils voudrait-il tuer des Belges innocents ? Notre famille doit tout à la Belgique" dit Omar A. dans De Morgen. Il est le père de celui qui est soupçonné d'être derrière les attentats qui étaient programmés en Belgique. Et l'homme, perplexe, de préciser: "Je n'aurai de cesse de me demander pourquoi ". Le père a aussi vu partir son plus jeune fils en Syrie. "Il s'est laissé entraîner par Abdelhamid et ça, je ne lui pardonnerai jamais. "

Revenu de parmi les morts

Abdelhamid a été repéré en Grèce par les services secrets américains et français qui ont intercepté des discussions téléphoniques suspectes . Suite à ces écoutes téléphoniques entre Abdelhamid et une personne détenue dans la prison de Lantin, à Liège - le frère d'un des deux suspects abattus lors de l'action antiterroriste menée à Verviers - la police aurait découvert que des attentats étaient en préparation sur le sol belge, mais aussi identifié le cerveau de ces attaques. Abdelhamid ne dirigeait pas seulement les opérations depuis la Grèce, il finançait aussi la cellule terroriste. C'est la prison de Lantin qui a prévenu la police de l'existence des contacts téléphoniques soutenus.

Parcours sanglant

Selon De Morgen, c'est à ce moment que le parquet fédéral a compris que les attaques étaient imminentes et a précipité l'intervention. Toujours selon De Morgen, les deux suspects avaient prévu de se déguiser en policiers et de tuer un maximum d'agent de police.

En savoir plus sur:

Nos partenaires