Laurent de Sutter
Laurent de Sutter
Professeur à la VUB
Opinion

15/05/18 à 09:45 - Mise à jour à 09:49
Du Le Vif/L'Express du 10/05/18

"Pourquoi le mot 'antisémtisme' est devenu une arme plutôt qu'une description"

Le délire du présent peut prendre toutes les formes. Mais aucune ne semble plus exemplaire que celle entourant l'usage tordu du mot " antisémitisme " dans la plupart des discours qui saturent la médiasphère - des réseaux sociaux aux communiqués d'associations.

Que ce mot renvoie à une histoire aussi terrible qu'irrécusable ne semble en effet plus préoccuper grand monde, tant il paraît désormais constituer autre chose qu'un nom : un instrument symbolique pouvant être utilisé à tout bout de champ pour faire taire untel ou untel. Il y a là quelque chose de fascinant : que l'horreur, elle-même indicible, d'un événement historique sans précédent donne lieu à l'imposition d'un silence par le recours au mot qui la désigne - voilà qui constitue pour le moins un geste culotté.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires