Pourquoi la plupart des divorces ont-ils lieu en août ?

01/08/17 à 10:57 - Mise à jour à 11:26

Source: Knack

Nous sommes à la moitié de l'été et le mois d'août va encore nous amener quelques nuits torrides. À moins que vous ne vous trouviez en pleine crise conjugale. En effet, le huitième mois de l'année est aussi l'un des mois où l'on divorce le plus.

Pourquoi la plupart des divorces ont-ils lieu en août ?

© iStock

Il y aurait dans l'année deux mois particulièrement propices au divorce. Le mois de mars et le mois d'août. C'est ce qui ressort d'une étude de l'université de Washington parue en 2016. Cette étude apporte la preuve qu'il existe des "blocs sociaux" dans un mariage. Cette étude américaine suggère que ceux-ci sont liés aux rituels familiaux autour des vacances d'été et d'hiver.

Après les vacances et avant la rentrée

Les chercheurs pensent que les partenaires qui ne s'aiment plus évitent de se lancer dans une procédure de divorce autour de Noël et Nouvel An et pendant les vacances d'été. Ces périodes sont considérées comme bénies dans une vie de famille. La vie de famille serait donc rythmée par celles-ci. Pour beaucoup, divorcer à ces moments serait inacceptable socialement.

En plus, les mois de janvier et juin sont considérés comme propices à un nouveau départ. Le plus ironique, c'est que ce nouveau départ est couplé à de plus hautes attentes et une bonne dose d'optimisme. Ce qui peut se révéler bénéfique pour la famille, mais aussi renforcer la déception si celles-ci ne sont pas à la hauteur. Les vacances sont souvent chargées émotionnellement et stressantes ce qui, à son tour, peut exacerber les failles d'un couple. Les couples arrivent souvent durant un voyage à la conclusion que cela ne va plus. Ils estiment avoir raté les vacances de la dernière chance et demandent le divorce en août, après les vacances, mais avant la rentrée.

Et le mois de mars ?

Pourquoi y a-t-il un trou entre les fêtes de fin d'année et le pic des divorces au mois de mars, alors qu'en août , la sanction est immédiate ? Il semble que les mois de janvier et février soient mis à profit pour rassembler son courage, les avocats et avoir une idée de l'impact financier. Et les ex souhaitent aussi que tout soit en place pour la rentrée scolaire. Alors qu'en août, la date butoir de la rentrée est bien plus proche. Il y a donc moins de temps pour tergiverser.

En savoir plus sur:

Nos partenaires