Pourquoi l'économie wallonne a besoin d'une thérapie de choc

07/11/17 à 14:00 - Mise à jour à 14:15
Du Le Vif/L'Express du 03/11/17

Le redressement régional est trop lent. Le plan Marshall n'a pas porté ses fruits. La nouvelle majorité MR-CDH annonce des réformes radicales. Mais un électrochoc plus fondamental s'impose : n'est-ce pas d'une unité politique plus large dont la Wallonie a besoin ?

Non, la Wallonie ne se redresse pas. Le constat est là, inquiétant : en dépit du plan Marshall lancé en 2005 et d'une prise de conscience historique, l'économie régionale ne relève pas la tête. Au contraire : la Région stagne, les frémissements incarnés par des success stories comme celles de GSK ou Spadel ne sont que sporadiques. A ce rythme, la Wallonie ne sera pas prête pour 2024, quand la manne de solidarité venue de Flandre commencera à décliner, en vertu de la loi de financement adoptée dans le cadre de la sixième réforme d'Etat. C'est dire si une thérapie de choc s'impose. Vite.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires