Pourquoi l'Ecole régionale d'administration publique est en délicate posture

16/05/18 à 13:00 - Mise à jour à 13:40
Du Le Vif/L'Express du 10/05/18

Plusieurs formateurs de l'Ecole régionale d'administration publique siègent dans ses instances. Conflit d'intérêts avéré ou simple haussement de sourcils éthique ? Malaise, à tout le moins.

Bruxelles est un confetti. Y trouver des professionnels compétents pour former les agents des services publics locaux n'est pas simple. La tâche est encore plus ardue si l'on veut éviter un conflit d'intérêts ou un cumul de fonctions malsain. Voilà le défi permanent auquel est confrontée l'Erap, l'Ecole régionale d'administration publique, créée en 1994 à Bruxelles pour assurer la formation de ses agents.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires