Pour les organisateurs du WAHFF, la quatrième édition du festival est largement positive

23/10/16 à 22:36 - Mise à jour à 22:39

Source: Belga

(Belga) Clôturant dimanche soir la quatrième édition du Waterloo Historical Film Festival (WAHFF), les organisateurs dressent un premier bilan positif de l'événement. Les chiffres de fréquentation ne sont pas encore définitifs mais en moyenne, près d'une centaine de spectateurs ont assisté à la projection de chaque film. La qualité du travail effectué par le jury officiel, présidé pour cette édition par la comédienne Marie-Christine Barrault, est également soulignée par les responsables. Une communication repensée, s'appuyant sur les nouvelles technologies et les réseaux sociaux, a aussi prouvé son efficacité.

Cet effort sur la modernisation de la communication sera maintenu pour la cinquième édition du festival, prévue en 2017. Désirant accentuer encore la dimension internationale de leur événement, les organisateurs avaient aussi invité cette année des jurés de différentes nationalités: française (Marie-Christine Barrault, Eva Darlan ou encore Philippe Du Janerand), canadienne (Gabrielle Lazure), marocaine (Zineb Oukach), anglaise (Hugo Harold-Harisson), belge (Hande Kodja)... Et les films tchèque, allemand, américain, espagnol, brésilien ou danois sélectionnés en compétition officielle étaient tous présentés aux Cinémas Wellington de Waterloo en version originale. "Ce qui est à relever également, c'est que le festival commence à être reconnu: nous n'avons pas de difficultés pour obtenir des films. Le WAHFF a acquis, en quatre ans, un crédit certain. Vivement la cinquième édition", se réjouissait dimanche soir Yves Vander Cruysen, l'échevin waterlootois de la culture. (Belga)

Nos partenaires