Pour le directeur de l'ISI, "les fraudeurs doivent savoir qu'il est presque trop tard"

14/02/18 à 11:56 - Mise à jour à 11:55

Source: Knack

Les Belges qui n'ont déclaré qu'une partie de leur argent noir au fisc ont intérêt à se préparer au pire. C'est ce que déclare Frank Philipsen, directeur de l'Inspection spéciale des impôts (ISI). "Et la Justice peut aller plus loin que le fisc. Le tribunal peut saisir tout votre capital noir. Et là, vous n'avez plus rien."

D'après le quotidien De Tijd, 2017 a été une "année record absolue" pour l'ISI, qui réclame 2,12 milliards d'euros de Belges qui ont fraudé. Ce montant monstrueux comprend tant les impôts impayés que les sanctions.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires