Pour la FGTB, l'austérité est au programme de la N-VA

29/09/10 à 10:09 - Mise à jour à 10:09

Source: Le Vif

Près de cent mille manifestants sont attendus mercredi à Bruxelles pour contester les politiques d'austérité mises en place par certains Etats membres de l'Union européenne.

Pour la FGTB, l'austérité est au programme de la N-VA

© Belga

Si en Belgique, on ne parle pas (encore) d'austérité, la secrétaire générale de la FGTB, Anne Demelenne croit voir l'austérité se cacher derrière le programme institutionnel de la N-VA.

"L'austérité, on la connaît et on risque de la connaître", a déclaré Anne Demelenne sur les ondes de la RTBF. "N'oublions pas que les discussions à l'heure actuelle, au niveau institutionnel, c'est un prétexte pour pratiquer de l'austérité. On est en train, tout doucement, de casser l'outil de la sécurité sociale", a-t-elle fait observer.

"C'est un outil de solidarité que nous avons créé et la NV-A, il ne faut pas l'oublier, est en train de prôner que les allocations de chômage soient limitées dans le temps : 2 ans maximum", a-t-elle rappelé.

Selon la secrétaire générale du syndicat socialiste, il y a donc derrière le projet politique des nationalistes flamands un projet économique qui pourrait s'avérer dramatique pour les personnes les plus précaires. "On risque d'enlever 30% de moyens au niveau des allocations familiales et de toucher les plus déshérités. Pour nous c'est très dangereux et c'est de l'austérité", a-t-elle martelé.

Levif.be avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires