Pour l'Europe, les garanties accordées aux coopérateurs d'Arco sont illégales

03/07/14 à 07:52 - Mise à jour à 07:52

Source: Le Vif

La Commission européenne a recalé les garanties accordées par l'Etat fédéral aux coopérateurs d'Arco. Elles constituent une aide d'Etat déguisée selon l'exécutif européen, écrit L'Echo jeudi.

Pour l'Europe, les garanties accordées aux coopérateurs d'Arco sont illégales

© Reuters

Le gouvernement Leterme avait décidé en 2011 d'activer la garantie de 100.000 euros, censée être réservée aux comptes épargnes, pour les 780.000 particuliers ayant investi leurs économies dans le groupe financier Arco. Celui-ci s'était effondré après la débacle de Dexia, victime de la crise financière.

La Commission européenne, qui a examiné ce montage financier, a fait savoir que cette garantie relevait de l'aide d'Etat non justifiée. Le système de garantie mis en place pour les coopérateurs d'Arco est dès lors à revoir. Le ministre des Finances Koen Geens a déjà indiqué qu'il ferait le nécessaire pour sauvegarder les intérêts des coopérateurs, que ce soit via la Cour de Justice européenne ou via un nouveau système de garantie.

En savoir plus sur:

Nos partenaires