Pour Charles Picqué la Belgique va passer un test de survie

22/10/14 à 06:42 - Mise à jour à 06:42

Source: Belga

Le président du parlement bruxellois Charles Picqué sera très attentif à la manière dont Bruxelles sera traitée par le fédéral et le gouvernement flamand. Selon lui, "notre pays va passer un test de survie", affirme-t-il mercredi dans un entretien accordé au journal Le Soir.

Pour Charles Picqué la Belgique va passer un test de survie

Charles Picqué © Belga

Charles Picqué pointe ainsi le risque de mesures socio-économiques déséquilibrées dans leur impact sur les Régions et s'inquiète de la manière dont Bruxelles sera traitée institutionnellement, et dans les "grands dossiers". "Autant vous dire que l'accord de gouvernement ne me rassure pas. Il faut absolument que nous remettions en avant la coopération, malgré les dissymétries des majorités. Si nous ne faisons pas le pari du dialogue entre les niveaux de pouvoir, nous signerons à coup sûr l'arrêt de mort de notre pays", assure-t-il. Selon lui, "les relations entre Bruxelles et sa périphérie pourraient représenter les lignes de fracture principale du pays. Et de citer une série de problèmes transrégionaux comme l'aéroport, le ring, les plans de mobilité, la concurrence entre les centres commerciaux, etc.

En savoir plus sur:

Nos partenaires