Poubelles : fin de la collecte alternée de sacs bleus et jaunes en Région bruxelloise

02/02/16 à 12:32 - Mise à jour à 12:32

Source: Belga

Dans un souci de simplification, il sera mis fin à la collecte alternée de sacs bleus (emballages) et jaunes (papier et carton), a annoncé mardi matin la secrétaire d'Etat régionale à la Propreté publique, Fadila Laanan (PS).

Poubelles : fin de la collecte alternée de sacs bleus et jaunes en Région bruxelloise

© Image Globe

C'était annoncé depuis plusieurs mois: la collecte de déchets organiques sera généralisée dans les dix-neuf communes bruxelloises et organisée sur base volontaire, comme dans les sept communes où c'est le cas actuellement.

"Les craintes engendrées par la perspective de voir une des deux collectes hebdomadaires de sacs blancs étaient telles que cela polluait notre réforme. Je suis déterminée et politique, mais je ne suis pas têtue", a expliqué à ce sujet Fadila Laanan, au cours d'une conférence de presse. Globalement la collecte des déchets sera répartie sur deux jours de la semaine, histoire de ne pas polluer le champ visuel des rues de la capitale par une surmultiplication des jours de ramassage.

Au rayon des nouveautés, au-delà de la généralisation de la collecte des déchets organiques (sacs orange) sur base volontaire, qui fera l'objet d'une collecte organisée le même jour que celle des déchets verts, il sera mis fin à l'alternance, à raison d'une semaine sur deux, de la collecte des sacs bleus et jaunes. Celle-ci était source de confusion au sein de la population.

Actuellement, en moyenne, quelque 150.000 sacs par an sont sortis le mauvais jour, a ajouté Mme Laanan. En ce qui concerne les déchets organiques, quelque 9.600 ménages se sont jusqu'à présent inscrits pour y participer dans les sept communes (bientôt huit) où leur enlèvement est organisé. Par rapport à la situation actuelle, la réforme est budgétairement neutre, selon la secrétaire d'Etat.

La date précise de la réforme, qui fera l'objet de négociations avec les syndicats, n'est pas encore fixée. Pour le personnel, l'objectif est de répartir la charge de travail équitablement (en gros, même poids, mêmes parcours) entre les types de collectes auxquels les agents de Bruxelles Propreté seront affectés.

La réforme qui comportera aussi d'autres aspects déjà annoncés (démultiplication des lieux de collecte d'encombrants, augmentation des fréquences de nettoyage sur les voiries régionales, renforcement des collaborations avec les communes, contrôles renforcés des incivilités, ...) fera l'objet d'une vaste campagne d'information sur le nouveau site web mis en ligne dans quelques semaines, et via la réalisation d'un nouvel info pack qui sera distribué aux habitants avant le démarrage effectif de la réforme.

En savoir plus sur:

Nos partenaires