Possibles perturbations sur le rail cet après-midi

12/05/11 à 09:50 - Mise à jour à 09:50

Source: Le Vif

Alors que la SNCB Logistics a avancé son conseil d'administration d'un jour, l'organisant finalement jeudi matin, la CGSP-Cheminots a décidé de maintenir son plan d'actions initial, qui prévoit notamment un blocage du trafic voyageurs en gare de Namur vendredi de 9 à 13 heures. Mais selon Christian Martin, secrétaire permanent, des mouvements de grogne pourraient déjà survenir jeudi après-midi car la base perçoit ce changement de date comme une "réelle provocation".

Possibles perturbations sur le rail cet après-midi

© Belga

"Nous tentons d'apaiser les esprits pour éviter des perturbations pour les voyageurs jeudi mais face aux provocations répétées de la direction, ce n'est pas facile", explique M. Martin. "Notre objectif est de nous en tenir aux actions annoncées la semaine dernière, à savoir un blocage du transport marchandises dans la nuit puis une action en matinée vendredi à la gare de Namur."

La CGSP-Cheminots a déjà bloqué, dans la nuit de mercredi à jeudi, le trafic de marchandises dans les gares de Montzen et Namur. A Montzen (Plombières), une centaine de militants ont ainsi empêché le transport de fret vers l'Allemagne.

Le syndicat avait annoncé il y a une semaine le dépôt d'un préavis d'actions dans le secteur marchandises, en l'absence de garanties sur le futur des activités de la filiale SNCB-Logistics, et en particulier du site de la gare de triage de Ronet (Namur). Il craint en effet que les activités organisées à partir de Ronet ne soient transférées vers Anvers, avec à la clé la perte de 97 emplois.

Les actions annoncées vendredi pourraient toutefois être suspendues si le conseil d'administration de la SNCB Logistics accepte de postposer sa décision sur la gare de Ronet et accepte de discuter avec les syndicats, précise M. Martin.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires