Port du voile intégral : une trentaine de femmes verbalisées

11/05/11 à 10:07 - Mise à jour à 10:07

Source: Le Vif

Un mois après que la loi interdisant le port du voile intégral dans l'espace public soit entrée en vigueur en France, une trentaine de femmes ont été verbalisées.

Port du voile intégral : une trentaine de femmes verbalisées

© BELGA

Le ministre de l'Intérieur français, a indiqué le 4 mai sur RTL qu'un total de "27 ou 28 verbalisations" avait été recensé jusqu'alors. Parmi les contrevenantes figure une Américaine résidant à Dreux. Celle-ci a été verbalisée à l'aéroport de Roissy alors qu'elle rentrait de Djeddah (Arabie Saoudite). Elle avait accepté d'enlever son voile durant les contrôles, mais l'avait ensuite remis dans l'aérogare et a alors été verbalisée par la Police aux Frontières. Bien entendu, les forces de l'ordre ne peuvent obliger quelqu'un à ôter le voile qu'il porte, cependant, ils ont le droit d'infliger une peine maximale de 150 euros d'amende et/ou un stage de citoyenneté aux personnes réfractaires.

Les femmes verbalisées n'ont pas forcément payé l'amende étant donné qu'elles ont été appelées à se présenter ultérieurement devant un juge. "Les suites à donner ne sont pas encore décidées, mais elles se feront soit sous forme d'une ordonnance pénale, soit par une convocation devant un juge de proximité avec la possibilité de leur faire suivre un stage de citoyenneté", a-t-on indiqué. La loi semble être appliquée de manière partielle. Une employée d'une clinique parisienne a assuré à l'AFP, de manière anonyme, que des patientes continuaient de se présenter en niqab (voile couvrant le visage à l'exception des yeux) à la consultation. "Elles ne sont pas nombreuses", a-t-elle précisé.

Levif.be avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires