PolyMaxiPoly : une course à vélo avec les meilleurs coursiers du monde

17/09/16 à 11:00 - Mise à jour à 19/09/16 à 16:40

Source: Le Vif

Dans le cadre de la semaine européenne de la mobilité, nous avons rencontré François Roland, l'un des fondateurs d'Hush Rush, une société indépendante de coursiers à vélo bruxellois. Durant tout le week-end, il organise la "PolyMaxiPoly", une course à vélo rassemblant des coursiers des quatre coins du monde.

PolyMaxiPoly : une course à vélo avec les meilleurs coursiers du monde

Les participants réunis à un check-point © Alice Mesnard

Ce week-end, François Roland organise la deuxième édition de la "PolyMaxiPoly". Cette course à vélo est basée sur les règles du "Monopoly" avec des check-points, de l'argent à gagner et même une case prison. Des coursiers du monde entier se sont donné rendez-vous à Bruxelles pour s'affronter sur trois jours de compétition et tenter de décrocher la victoire. Courses, épreuves, jeux de hasard et fiesta sont au programme du week-end. Même si l'emploi du temps est chargé, François aime définir cette course comme des "vacances pour les coursiers". Une première édition avait déjà eu lieu en juillet 2015, sous le nom de "MaxiPoly". Au moment du départ, François comptabilise près de 65 participants. La supervision technique de la course sera assurée par Florent le mécano de "Vélo SOS", un service de réparation.

L'itinéraire de la course est tenu secret. On sait que le Q.G et la prison seront situés au skatepark des Ursulines, près de la place de la Chapelle, mais l'organisateur n'a pas voulu nous en dire plus : "La seule chose que je peux vous dire, c'est que les check-points sont installés dans des endroits stratégiques de la capitale. Ainsi les coursiers étrangers qui ne connaissent pas bien Bruxelles auront la possibilité de découvrir les plus beaux endroits".

La course est ouverte à tout le monde, mais la majorité des participants sont des coursiers à vélo. Pour participer, l'inscription est obligatoire et il existe différentes formules. L'inscription à la course coûte 15 €. Pour 32 € vous pouvez y ajouter la nourriture et la boisson pour le week-end. Quelques places ont également été distribuées lors des "Alleycat", des courses du travail de coursier, effectuées tout au long de l'année. François Roland nous explique qu'il ne reçoit l'aide d'aucun sponsor pour cet événement car il est indépendant et il veut le rester.

La course débute ce vendredi à 16h avec un pot d'accueil et les inscriptions au quartier général, situé au 382 avenue de la couronne. Ensuite la course pourra commencer avec une "mini Alleycat" avant de se terminer par un repas tous ensemble. Samedi aura lieu l'événement principal du week-end avec une course de huit heures organisée à travers toute la ville.

La compétition reprendra dimanche matin avec une session au vélodrome d'Elewijt, nord-est de Bruxelles, avant de se clôturer par la fête d'anniversaire des cinq ans d'Hush Rush et la remise des prix.

La promotion de cet événement a été faite pendant les championnats du monde de coursiers à vélo, via les réseaux sociaux, la distribution d'autocollants et le bouche à oreille. Cet événement est donc ciblé sur un public de connaisseurs.

Des courses similaires sont organisées dans les plus grandes villes du monde. La ville pionnière est Hambourg, en Allemagne, mais depuis le concept s'est exporté dans des villes comme Lausanne, Madrid ou encore Boston. Le but premier de ce genre d'événements est de partager du bon temps entre coursiers à vélo, sans la pression du travail. Ils peuvent également discuter de la situation de leur métier dans les différents pays et échanger leurs expériences et compétences. Un des objectifs de François est de pouvoir organiser des courses similaires dans d'autres villes d'Europe. Un projet à Genève, en Suisse, serait déjà en préparation.

Nos partenaires