Plusieurs cercles de l'ULB soutiennent la manif du 23

18/01/11 à 16:45 - Mise à jour à 16:45

Source: Le Vif

La plate-forme de l'ULB "La division? Pas en notre nom!" ,qui regroupe une dizaine de cercles de l'Université Libre de Bruxelles, invite les étudiants à participer à la manifestation "No Governement? Great Country" prévue le 23 janvier.

Plusieurs cercles de l'ULB soutiennent la manif du 23

© Belga

La plate-forme de l'ULB "La division ? Pas en notre nom !" rassemble des cercles et des associations de l'Université Libre de Bruxelles désireux de réagir face au blocage politique au moyen d'actions fortes et "de faire entendre la voix des étudiants à propos de la crise politique actuelle". On leur doit notamment le "flashmob" du 17 novembre 2010 qui a réuni autour du thème quelque 400 étudiants.

Dans un communiqué diffusé mardi, la plate-forme "appelle tous les étudiants de l'ULB à participer à la manifestation du 23 janvier pour défendre un message d'unité et de solidarité", en tenant bien sûr compte de la session d'examens. "Il est plus que grand temps de réagir, alors que chaque jour de négociation supplémentaire semble destiné à nous convaincre que francophones et néerlandophones n'ont plus d'avenir commun."

Un message d'unité


"A l'instar des initiatives portées par le monde syndical ou culturel, nous défendons un message de solidarité et d'unité. Nous continuerons à nous manifester dans les mois qui viennent, en cherchant toutes les possibilités d'action commune avec les étudiants néerlandophones, en particulier de la VUB", précise le communiqué.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires