Plusieurs centaines de personnes mobilisées pour un exercice catastrophe à Ranst

28/05/16 à 16:24 - Mise à jour à 16:24

Source: Belga

(Belga) Des centaines de personnes ont pris part samedi à Ranst (province d'Anvers) à un exercice catastrophe de grande ampleur. Un crash aérien sur un quartier résidentiel et un attentat terroriste ont notamment été simulés. Dans la foulée des attentats de Bruxelles, l'équipe d'identification de victimes (DVI) a été conviée à la man?uvre.

Plusieurs centaines de personnes mobilisées pour un exercice catastrophe à Ranst

Plusieurs centaines de personnes mobilisées pour un exercice catastrophe à Ranst © BELGA

Il s'agissait du premier exercice du genre pour le centre de formation provincial Campus Vesta après les attentats du 22 mars. "Un premier scénario prévoyait un accident de C130 sur des logements, avec des incendies et un poids lourd perdant sa cargaison chimique", a détaillé le coordinateur de l'entraînement, Ronald Ackermans. "Nous avons ensuite simulé une explosion terroriste faisant plusieurs morts mais avec des survivants également." "Avant, quand nous mobilisions 800 personnes pour un scénario d'attaque terroriste, on nous demandait si ce n'était pas un peu exagéré. Mais nous avons bien vu que ce n'est pas le cas et c'est la raison pour laquelle nous nous entraînons encore sur ce point." Samedi, 400 figurants, policiers et pompiers ont été mobilisés. Des hommes du labo judiciaire et du DVI ont également été impliqués. Ils ont contrôlé leurs procédures et leur collaboration. Des carcasses de porc ont été amenées sur place afin de permettre aux membres de l'équipe d'identification de s'exercer. (Belga)

Nos partenaires