Plus de moyens pour la sécurité et la prévention dans les espaces verts de la capitale

01/08/16 à 16:20 - Mise à jour à 16:20

Source: Belga

(Belga) Avant de partir en vacances le 21 juillet dernier, le gouvernement bruxellois a donné son feu vert à l'engagement de 43 personnes qui travailleront dans les espaces verts situés dans les quartiers densément peuplés de la capitale et à l'augmentation des moyens censés permettre leur engagement, à hauteur de 2 millions d'euros, a annoncé lundi la ministre bruxelloise de l'Environnement Céline Fremault (cdH). Selon la ministre, l'objectif de ces mesures est d'accroître la cohésion sociale, la prévention et la sécurité.

Plus de moyens pour la sécurité et la prévention dans les espaces verts de la capitale

Plus de moyens pour la sécurité et la prévention dans les espaces verts de la capitale © BELGA

Celles-ci s'inscrivent dans le contexte des décisions prises par le gouvernement bruxellois le 28 avril dernier de dégager des moyens pour renforcer la sécurité et prendre des mesures préventives en vue de lutter contre le radicalisme, à la suite des attentats du 22 mars. Les espaces verts concernés par cette augmentation de budget sont les parcs déjà gérés par Bruxelles Environnement, mais qui ne font pas l'objet d'une gestion sociale suffisamment développée. On y retrouve le parc Elisabeth à Koekelberg et le parc de Liedekerke à Saint-Josse; les nouveaux espaces verts aménagés par Bruxelles Environnement, mais pour lesquels les moyens de gestion ne sont pas encore mis en place (la première section du parc de la Senne situé sur la Ville de Bruxelles et Schaerbeek, le Quai des Matériaux en occupation provisoire à la Ville de Bruxelles); les parcs communaux à reprendre par Bruxelles Environnement à la demande de certaines communes (le parc Forestier à Anderlecht, ainsi que les parcs Marie-José, Albert et L28 à Molenbeek). L'augmentation de budget pour la gestion de ces 17,5 ha supplémentaires gérés par Bruxelles Environnement servira à engager 43 personnes qui devront avoir le profil ou la fibre d'animateurs sociaux, être si possible bien implantés dans les quartiers et avoir des liens forts et positifs avec le tissus social et associatif des quartiers. (Belga)

Nos partenaires