Plus de la moitié des parents approuvent la tape pédagogique

12/03/14 à 11:13 - Mise à jour à 11:13

Source: Le Vif

Selon une enquête réalisée à la demande de nos confrères de Knack, plus de la moitié des parents flamands estiment qu'une tape pédagogique est parfois justifiée. "Il y a en effet de ces moments où on pourrait jeter son enfant par la fenêtre".

Plus de la moitié des parents approuvent la tape pédagogique

© Getty Images/iStockphoto

Un peu plus de 53 % des parents interrogés ne voient pas de problème à administrer une tape aux enfants. Et 23 pour cent des répondants indiquent être "régulièrement" en conflit avec leur progéniture.

Les pédagogues reconnaissent que l'éducation peut parfois se révéler dure. Hans Van Crombrugge: "Il y a en effet de ces moments où on pourrait jeter son enfant par la fenêtre." Selon Van Crombrugge, il est cependant évident qu'il faut résister à l'agressivité.

Sa collègue Ilse De Block confirme que la puberté peut s'avérer difficile. Elle estime que quand la situation dérape, le principal est d'en parler. "Moi aussi, j'ai dû admettre que j'aurais dû traiter certaines questions différemment. Pour la pédagogue Marijke Bisschop, tout n'est pas perdu quand une dispute dégénère.

"Parfois, on commet de grandes erreurs en tant que parents, mais cela ne signifie pas pour autant que la situation ne se rétablira pas après coup".

Un parent sur trois: "L'éducation est plus pénible qu'avant"

L'enquête réalisée par iVox auprès de 750 parents flamands révèle également que 67 pour cent d'entre eux feraient appel à un professionnel externe en cas de problèmes d'éducation. Un tiers des participants estiment qu'aujourd'hui l'éducation est plus pénible qu'à l'époque de leurs parents. Et près de 40 pour cent trouvent que la société crée des attentes trop fortes à l'égard des parents d'aujourd'hui.

En savoir plus sur:

Nos partenaires