Plus de la moitié des étudiants aidés par le CPAS sont wallons

06/11/12 à 08:48 - Mise à jour à 08:48

Source: Le Vif

Fin 2011, on dénombrait en Belgique 10.893 jeunes étudiants bénéficiant d'un revenu d'intégration (785 euros par mois) octroyé par le CPAS, dont plus de la moitié (5.634) en Wallonie, écrit mardi La Libre Belgique sur base d'une étude de l'Institut pour un développement durable (IDD).

Plus de la moitié des étudiants aidés par le CPAS sont wallons

© Thinkstock

Dans la tranche d'âge des 18-24 ans, il y avait 10.197 étudiants aidés par la "collectivité locale", ce qui au total représentait 37% des jeunes de 18-24 bénéficiant d'un revenu d'intégration "étudiant" en Belgique. Par région, les statistiques donnaient 35% à la Flandre, 36% à Bruxelles et 39% en Wallonie.

"Les efforts régionaux paraissent assez proches à première vue", explique Philippe Defeyt (Ecolo), auteur de l'étude. "Mais ils portent sur des masses de jeunes fortement différentes d'une région à l'autre."

L'analyse du pourcentage d'étudiants par CPAS indique, à Bruxelles comme en Wallonie, une très grande dispersion. Dans la capitale, la proportion de jeunes bénéficiant d'un revenu d'intégration "étudiant" varie de 13% à Forest, à 61% à Ganshoren.

En Wallonie, parmi les grands CPAS wallons, c'est celui de La Louvière qui propose la plus grande proportion de revenus d'intégration "étudiant": 50%. Charleroi ferme la liste avec un pourcentage de 19%.

Avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires