Plus de huit employeurs belges sur dix prévoient de ne pas engager

13/03/12 à 06:52 - Mise à jour à 06:52

Source: Le Vif

Plus de 80 % des employeurs belges souhaitent maintenir leurs effectifs intacts jusqu'en juin 2012. Ils ne devraient donc ni créer de nouveaux emplois ni en supprimer.

Plus de huit employeurs belges sur dix prévoient de ne pas engager

© Belga

Au total, 85 % des employeurs belges interrogés lors du baromètre réalisé par l'entreprise Manpower affirment vouloir maintenir leurs effectifs intacts d'ici la fin du mois de juin 2012, tandis que 8 % prévoient de créer de nouveaux emplois et que 4 % pensent en supprimer, a indiqué mardi la firme spécialisée dans l'intérim, via un communiqué.

Selon ce baromètre, réalisé entre le 19 et le 31 janvier 2012 auprès d'un échantillon représentatif de plus de 750 employeurs belges, issus d'entreprises privées et d'organismes publics, l'activité de recrutement au deuxième trimestre 2012 devrait rester relativement stable par rapport aux trois premiers mois de l'année.

Comme lors du trimestre précédent, les employeurs bruxellois (+9) se montrent plus optimistes que leurs homologues wallons (+1) et flamands (+1). En Flandre et en Wallonie, l'indice Manpower atteint son niveau le plus faible depuis le 1er trimestre 2010.

Les prévisions les plus optimistes ont été observées dans le secteur de la finance, de l'assurance, de l'immobilier et des services aux entreprises, ainsi que dans l'industrie manufacturière.

Les intentions de recrutement sont en revanche négatives dans les secteurs de l'agriculture et la pêche, le commerce de gros et de détail, ainsi que les services publics, l'éducation, la santé et les services collectifs.

Avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires