Plus de 90% des employeurs n'envisagent aucun changement dans leurs effectifs

13/09/16 à 07:02 - Mise à jour à 07:01

Source: Belga

L'activité de recrutement devrait rester "assez stable" au cours du quatrième trimestre 2016, indique le dernier baromètre Manpower publié mardi. Plus de neuf employeurs belges sur 10 (91%) interrogés fin juillet par le spécialiste des ressources humaines n'envisagent ainsi aucun changement dans leurs effectifs, tandis que 4% prévoient une hausse, contre 3% une diminution.

Plus de 90% des employeurs n'envisagent aucun changement dans leurs effectifs

© Getty Images/iStockphoto

La Prévision Nette d'Emploi - le différentiel entre le pourcentage d'employeurs prévoyant des embauches et le pourcentage de ceux prévoyant des licenciements - atteint la "valeur prudente" de +1, en stagnation pour le quatrième trimestre consécutif et en baisse de 1 point par rapport aux trois derniers mois de l'année dernière. Cette prévision nette d'emploi est meilleure en Flandre (+3) qu'à Bruxelles (-1) et en Wallonie (+1).

"L'incertitude consécutive au ralentissement de l'économie mondiale, au vote en faveur du Brexit et à l'instabilité permanente des marchés financiers influence le climat de confiance sur le marché de l'emploi en Belgique", explique Philippe Lacroix, Managing Director de ManpowerGroup Belux.

"Les employeurs belges (ils sont 751 à avoir été sondés en Belgique, NDLR) restent encore sur la réserve pour le prochain trimestre et rapportent des intentions de recrutement assez stables. Cette incertitude pourrait s'accentuer suite aux annonces récentes d'importantes restructurations", poursuit-il.

Selon lui, ces annonces et cette prudence ne doivent cependant pas occulter la tendance générale actuelle du marché de l'emploi en Belgique "qui évolue de façon positive, même si le taux de croissance reste assez faible".

Les employeurs de huit des dix secteurs sondés anticipent de renforcer leurs effectifs au cours du 4e trimestre 2016, particulièrement dans celui de l'énergie et de l'eau (+12).

En ce qui concerne la taille des effectifs, l'on ne se montre indécis (0) que du côté des micro-entreprises (moins de dix travailleurs) alors que les prévisions nettes d'emploi sont de +11 et +7 chez les employeurs des grandes entreprises (250 travailleurs) et des moyennes entreprises (50-249 travailleurs). Ce chiffre est de +2 dans les petites entreprises (10-49 travailleurs).

Nos partenaires