Plus de 600 signalements contre Sharia4Belgium

22/05/12 à 17:59 - Mise à jour à 17:59

Source: Le Vif

609 personnes ont dénoncé Sharia4Belgium auprès du Centre pour l'égalité des chances et la lutte contre la racisme en 2011. Les données collectées par le CECLR, qui s'est constitué partie civile, ont conduit à la condamnation de deux responsables du groupuscule radical islamiste.

Plus de 600 signalements contre Sharia4Belgium

© Sharia4Belgium

En 2011, 609 personnes ont pris contact avec le Centre pour l'égalité des chances et la lutte contre la racisme pour dénoncer les déclarations et actes du groupuscule radical islamiste Sharia4Belgium sur Internet, révèle mardi le CECLR à l'occasion de la présentation de son rapport annuel.


Le Centre a ainsi enregistré de nombreux signalements pour cinq grands dossiers relatifs à une discrimination groupale (traitement discriminatoire infligé à un groupe ou une communauté dans son ensemble).


Les 609 signalements concernant les déclarations et agissements de Sharia4Belgium confirment que c'est le dossier qui a eu le plus d'impact sur l'opinion publique en 2011, estime le CECLR. Les signalements faisaient suite à des appels à la violence et au djihad, mais également à des messages adressés à une série d'acteurs politiques concernant les homosexuels et non-croyants.


"Aux yeux du Centre, ces éléments constituaient indubitablement un appel à la haine, à la discrimination et à la violence." Les données collectées par le Centre, qui s'est constitué partie civile, ont conduit à la condamnation de deux responsables du groupe, reconnus coupables d'incitation à la haine, par le tribunal correctionnel d'Anvers en février dernier.


Un reportage de la RTBF consacré à l'attention retenue en Flandre par le décès de Marie-Rose Morel a également mené à 35 signalements tandis que les déclarations sur les Roms de Filip Dewinter ont débouché sur 32 signalements.


Le Centre a encore reçu 29 signalements pour un courriel en chaîne relatif à un prétendu crime d'honneur commis sur l'ordre d'une famille turque, ainsi que 22 signalements de jeunes d'origine turque témoins de remarques racistes depuis que les médias ont précisé l'origine turque d'un jeune décédé lors d'une course automobile sauvage.


LeVif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires