Plus de 60 millions d'euros de dégâts pour le secteur fruitier

29/08/11 à 13:36 - Mise à jour à 13:36

Source: Le Vif

Les intempéries de ces dernières semaines ont occasionné des dégâts importants au secteur fruitier. Le Boerenbond évalue ces derniers à plus de 60 millions d'euros. Le syndicat agricole appelle le ministre-président flamand Kris Peeters à prendre des mesures de soutien supplémentaires. Ce qui sera fait.

Plus de 60 millions d'euros de dégâts pour le secteur fruitier

© Belga

Un premier inventaire a montré que 4.000 hectares de plantations ont subi des dégâts à la suite des intempéries, selon le Boerenbond. La perte de chiffre d'affaires est évaluée pour cette année à plus de 42 millions d'euros, ce qui représente 16% du chiffre d'affaires total du secteur. Le Boerenbond évalue en outre les pertes de récolte pour les 3 à 4 prochaines années à 16 millions d'euros. Le coût de la plantation de nouveaux arbres est quant à lui estimé à 5 millions d'euros. Kris Peeters et le président du Boerenbond, Piet Vanthemsche, ont rendu visite lundi à l'une des 300 entreprises du secteur fruitier touchées par le mauvais temps.

La Flandre promet de l'aide

Suite à sa visite, Kris Peeters qui en plus d'être ministre-président flamand est aussi compétent pour l'agriculture, a fait savoir sur les ondes de la VRT qu'il y aurait des mesures de soutien supplémentaires telles que le payement en avance de certaines primes ou la possibilité de crédits pont.

Ce dernier n'est pas compétent pour déclarer ces intempéries comme catastrophe naturelle. C'est une décision qui doit être prise au niveau fédéral. Si c'est le cas, les fermiers pourraient obtenir des indemnisations en provenance du fonds des calamités.

Le vif.be avec Belga

Nos partenaires