Plus de 2.400 emplois vacants dans les écoles de la Fédération Wallonie-Bruxelles

03/02/14 à 06:54 - Mise à jour à 06:54

Source: Le Vif

Plus de 2.400 emplois sont vacants dans les écoles de la Fédération Wallonie-Bruxelles, ressort-il d'une publication au Moniteur, rapportent lundi les quotidiens de Sudpresse.

Plus de 2.400 emplois vacants dans les écoles de la Fédération Wallonie-Bruxelles

© Thinkstock

Tous réseaux confondus, le nombre d'emplois vacants pourrait être de près de 5.000, selon Sudpresse qui rappelle que l'enseignement organisé par la Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB) accueille environ 15% des élèves, alors que l'enseignement libre en reçoit près de la moitié et que l'autre branche de l'enseignement officiel (les écoles communales...) se charge du solde, soit 36% environ.

Pour la première fois, en janvier 2014, la FWB a donc publié la liste des emplois restés vacants à l'issue des opérations de réaffectation dans l'enseignement obligatoire (fondamental et secondaire) et dans les internats et homes qu'elle gère. "La réaffectation concerne les enseignants qui auraient perdu leur emploi suite à une fermeture d'école ou à une diminution du nombre d'enfants fréquentant l'établissement", explique-t-on au cabinet de la ministre de l'Enseignement obligatoire, Marie-Martine Schyns (cdH). Dans l'enseignement libre, ce genre de décompte n'existe pas : chaque école est son propre pouvoir organisateur.

Nos partenaires